les chroniques sportives [8/9]

Derniers conseils avant le jour j

35ème édition du marathon de la liberté

Vous souhaitez vous préparer au mieux pour cette 35ème édition ? Cela tombe bien ! Retrouvez chaque semaine, notre chronique sportive réalisée en collaboration avec le Caen Athlétic Club et Harmonie Mutuelle, partenaire santé du Marathon de la Liberté. Au programme, astuces, conseils et prévention pour vous faire vivre la meilleure expérience possible le Jour J !

Le Jour J approche à grands pas et vous arrivez au terme de votre préparation physique. Place à la phase de relâchement avant le grand jour. Pour mettre de votre côté toutes vos chances de réussite, voici quelques conseils sur les choses à faire et ne pas faire (do/don’t).

ÊTRE CONFIANT ET RAISONNABLE

La veille de votre course, faites-vous une dernière séance de 20 minutes avec 5/6 accélérations. Pensez à bien vous hydrater. Mangez de façon adaptée sans faire d’abus, ni d’excès (alcool). Veillez à dormir et surtout à vous détendre suffisamment la veille de la course. Soyez tout simplement en forme. Le jour de la course, arrivez de bonne heure pour ne pas vous stresser inutilement. Echauffez-vous durant 10 à 20 minutes par des gammes et des accélérations.

 

N’oubliez pas de faire un double-nœud à vos chaussures vous éviter tout désagrément pendant votre course.

OBJECTIF N°1 : PRENDRE DU PLAISIR

Sur les jours qui précèdent l’évènement, n’essayez pas de répéter votre course. Faites attention au sur-entraînement, l’ennemi n°1.

 

Côté équipement, il est fortement déconseillé de porter de nouvelles chaussures le Jour J, tout comme de tester de nouveaux gels solides ou liquides. Ce n’est plus le moment de tester de nouveaux produits qui pourraient vous poser des difficultés.

 

Côté course, positionnez-vous au bon endroit sur le départ, dans le sas correspondant à votre objectif de temps. Respecter votre sas de départ, c’est aussi respecter les autres coureurs. Veillez bien à maintenir votre allure lors du départ, ne suivez pas le peloton au risque de brûler vos réserves. Faites votre course, tout simplement. Faites-vous confiance et faites également confiance aux meneurs d’allure. Ils connaissent par cœur les parcours et leurs spécificités. Ils sauront adopter la bonne allure pour vous aider à atteindre votre objectif.

prochaine chronique : pendant et après la course [N°9/9]

rendez-vous du 3 au 5 juin 2022 pour vivre une expérience unique